L'histoire du club par un membre historique

 

 

« Je ne connais qu'une seule manière de voyager plus agréable que d'aller à cheval, c'est d'aller à pied. On part à son moment, on s'arrête à sa volonté. On observe tout le pays, on s'arrête à tous les points de vue... »

Remplacer « à pied » par « à bicyclette » et le propos de Jean-Jacques Rousseau (l'Emile) convient parfaitement aux cyclotouristes du Club Sportif de Beauvoir.

« ...s'arrêter à tous les points de vue... »

Mont-Saint-Michel, Promenade des Anglais, étangs de la Brenne, lac d'Oo, Plazerwasel, Burdincurutcheta – la difficulté des cols n'est pas seulement dans l'écriture de leurs noms – ; Belle-Ile, jet d'eau de Genève, sinistre Struthof, Mont Mouchet, château de Combourg, abbaye de Conques, moulin de Rimbault, moulin d'Angibault....

Simplement le début d'une longue, très longue énumération car, comme le chante Jean Ferrat dans « Ma France », depuis trente ans, ils et elles, les cyclotouristes du C.S.B. s'en vont :

« De plaines en forêts, de vallons en collines.

Des genêts de Bretagne aux rivières de l'Ardèche... »

Randonnées, brevets, concentrations de Pâques, semaines fédérales, voyages itinérants, voyages du club... autant de possibilités pour découvrir ou redécouvrir telle ou telle région, pour accumuler des souvenirs, qu'ils viennent du casse-croûte, de la randonnée du club voisin ou de la conviviale réception de la municipalité d'un autre Beauvoir ; des interminables lignes droites de la forêt landaise ou des lacets d'Aspin ; de la bétaillère de Cabardès ou du village-vacances de Saint-Etienne-de-Baigorry.

Ainsi, depuis trente ans, le club – en 1999 pour la huitième année consécutive, le comité départemental lui attribue le challenge Ambassadeur : trophée récompensant le club le mieux représenté hors département – participe à des concentrations, les organise, comme celle du 10 et 11 juin 1995, où deux mille cyclotouristes se retrouvent à Beauvoir/sur/Niort (record à battre) pour les journées régionales de la bicyclette.

L'amicale cohésion de ses membres, l'efficacité de ses dirigeants avec en trente ans seulement deux présidents : Michel Moreau (1979-1986), Robert Rimbaud (1986-2...) sont les atouts de ce club qui, excluant l'esprit de compétition, privilégie la convivialité, la solidarité dans la pratique d'une activité physique associant culture et loisirs : le cyclotourisme.

 

André Chaigne

Président d'honneur